Rapport moral 2020

Il m’a été demandé cette année de rédiger le rapport moral, avec pour axe principal mon ressenti sur l’Association en tant qu’étudiante et en tant qu’administratrice.
Je dois toutefois préciser que ma vision ne correspond probablement pas à celle de l’ensemble des étudiants que compte Atout Cœur 75.

En arrivant à l’Association, j’ai trouvé un environnement d’entraide et de solidarité, où l’écoute et l’accompagnement sont maîtres-mots.
J’y ai rencontré, en diverses occasions, des membres toujours bienveillants et soucieux de partager leurs expériences avec la jeune génération.

Être pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance n’est pas chose facile. C’était vrai à l’époque ; ça l’est toujours aujourd’hui…

S’il faut admettre que les droits qui nous sont reconnus aujourd’hui sont plus importants qu’à l’époque, bien que moins effectifs qu’il y a quelques années, il faut aussi préciser que le regard de la société sur les ressortissants de l’ASE n’a pas vraiment changé.

Alors, quand vous apprenez par hasard qu’il existe une Association de gens comme vous, qui peut vous accueillir et vous aider, c’est la lumière au bout du tunnel.

J’aimerais à cette occasion pouvoir parler au nom des jeunes adhérents qui, comme moi, sont passés pas l’Aide Sociale à l’Enfance.

J’aimerais pouvoir vous dire ce que chacun ressent.
Je sais que nous avons tous au moins partagé les même peurs, les mêmes inquiétudes quant à notre avenir et que nous avons tous été soulagés d’apprendre l’existence d’AtoutCoeur75.

Je dois toutefois aussi rappeler ce que vous savez déjà : les jeunes de l’Association sont multiples.
Il y a ceux qui poursuivent leurs rêves, quoi qu’il en coûte, quoi qu’on en dise.
Il y a ceux qui ont choisi des voies qui ne leur plaisaient pas, en abandonnant rêves et passions, pour la promesse d’une sécurité matérielle.
Il y a ceux qui « auraient pu être » mais qui « ne sont pas ».
Il y a ceux qui « ne seront jamais » mais qui « sont devenus ».

Je peux toutefois vous dire ce que moi, Anouck Biernaux, en pense, après plusieurs années passées au sein de l’Association Atout Cœur, en tant qu’adhérente et maintenant en tant qu’administratrice.

J’aimerais que chacun participe à un projet pour l’avenir.
C’est évidemment un projet d’envergure, qui nécessitera du temps et l’investissement de tous ceux qui, un jour plus ou moins lointain s’est senti soulager d’apprendre qu’il existe une Association dans laquelle s’entraident des gens comme nous.
Je souhaite que ce projet soit pensé et ajusté selon vos suggestions, vos remarques.

J’aimerais que les jeunes autant que les moins jeunes y participent.

Dans l’attente de vos propositions et remarques,
votre bien dévouée Administratrice,
Anouck Biernaux.