Poème de Michel COMPAN

Les enfants assistés en chemin vers l’école

 

Ils allaient gambadant sous leur cape bleu nuit,

Soucieux de connaissance et de reconnaissance,

Ignorant tout d’eux même et de leurs origines,

Les bruits de leurs sabots mêlant ceux des chevaux.

Ils allaient gambadant aux chemins du savoir,

Si seuls et sanglotant dans ce beau coin de France …

 

Ils allaient découvrant les livres de la vie,

Celui de la nature et de l’humanité,

Celui de l’harmonie et de l’adversité,

Celui de la défiance et de la réussite.

 

Ils allaient gambadant sous leur cape bleu nuit,

Innocents oubliés de ce monde cruel.

Contenant leur malheur, ils allaient découvrant

Tout ce qui fera d’eux les français de demain.

 

Et puis leur vie remplie, chargée de souvenirs,

D’espérances déçues et de moments heureux,

Ils s’en sont revenus vers leur terre d’accueil,

Évoquer leur passé à l’ombre du musée

Venant pérenniser leur injuste infortune.

 

Michel COMPAN

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>