Hommage à Mme Simone Veil

La Présidente de l’association ainsi que tous les membres du C.A tiennent à rendre hommage à Mme Simone Veil dont les obsèques ont eues lieu ce mercredi 5 juillet aux Invalides.

En effet Mme Veil a œuvré, et c’est moins connu, pour la cause des enfants et des pupilles dès les années soixante. Celle-ci nous honorait d’ailleurs de sa présence, lors de l’assemblée générale à la fédération Nationale ainsi qu’au banquet de noël de notre association qui se déroulait à l’époque à la Mutualité à Paris et qui regroupait plus de 500 adhérents.

Simone-Veil

Mme Veil a participé à la réforme de l’adoption bien avant son entrée au ministère. En effet, en 1966, à la tête du Conseil national de la magistrature, va alors soutenir une réforme qui sera adoptée dans la foulée le 11 juillet 1966.

« Ce texte a été très important car il a clarifié les règles de l’accueil d’un enfant dans une nouvelle famille », estime l’ancien juge pour enfants Jean-Pierre Rosenczveig. Cette question était majeure à l’époque, rappelle-t-il « car il y avait alors encore beaucoup d’enfants pupilles de la nation, dont les parents avaient été tués pendant la Seconde guerre mondiale ».
Pour la première fois, la réforme de 1966 établit des règles claires entre l’enfant et la famille adoptante. Elle distingue deux régimes encore en vigueur aujourd’hui : l’adoption simple, où le lien avec les parents adoptants s’ajoute à la filiation biologique, et l’adoption plénière où le lien avec la famille adoptante se substitue à la famille d’origine.
Au ministère, elle adoptera aussi une circulaire sur le parrainage d’enfant ; Cette solution, qui reste encore aujourd’hui trop méconnue, permet à des familles d’être aidées dans leurs tâches éducatives par des « parrains » volontaires et bénévoles.*

Hasard de l’histoire

Un de nos adhérents Mr Tekki Henni, ancien ressortissant de l’ASE, chanteur lyrique titulaire à la Garde Républicaine, a pu accompagner le départ de Mme Simone Veil avec le très émouvant « chant des marais » (chant des déportés). Ainsi à travers lui nous avons pu collectivement lui rendre un dernier hommage. Un dernier grand remerciement de la part de tous les pupilles et ressortissants de l’ASE pour son œuvre et son action pour notre cause.

 

*Extrait du journal Lacroix du 1 juillet 2017.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>