Jean-Claude Cormier rend visite à Michel Lorgère

Mardi dernier, je me suis rendu à l’hôpital psychiatrique « Barthélemy-Durand », à Étampes (Essonne), passer quelques heures auprès de mon malheureux camarade d’école, Michel Lorgère. J’ai trouvé notre ami un peu agité et pestant contre les médicaments qui, dit-il, l’empoisonnent.

Michel Lorgère

Michel Lorgère, mardi dernier, lors de la visite de Jean-Claude Cormier, dans l’établissement psychiatrique, à Étampes, où il est hospitalisé.

J’avais amené quelques photos de notre promotion (61-65) que Michel a regardé avec plaisir. Il a reconnu plusieurs potes. Je lui ai donné deux paquets de cigarillos, car je sais qu’il ne veut pas de friandises…

Notre camarade fait peine à voir, mais je sais qu’il mange bien et que les années passées dans son studio de Saint-Michel-Sur-Orge ne lui ont pas été saines. Mais c’était son choix…

Quand je sors de l’hôpital, après avoir fait mes adieux à Michel, croyez-moi que les petits tracas de la vie courante eh ! bien… Vous voyez ce que je veux dire !

Jean-Claude Cormier

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>